Une danse de l’âme et de sa guérison

au son du tambour chamanique

Pourquoi ce soin ?

Au-delà de sa simple utilisation populaire et réductrice qui consiste à dire que l’on a un “bon” ou un “mauvais” karma, comme si cela était figé pour chaque individu, le karma est un formidable outil pour notre évolution personnelle.

Parce qu’à travers le karma, c’est aussi notre âme qui agit et qui nous fait expérimenter certaines situations, parfois inconfortables, pour nous aider à grandir.

Lorsque l’on parle de libérer, nettoyer ou rééquilibrer son karma, cela veut simplement dire se démettre d’idées fausses qui causent des effets douloureux, c’est une ouverture, une correction de tir pour évoluer et ne plus répéter certains schémas désagréables à vivre.

Lorsqu’un événement agréable arrive, l’égo se réjouit. En revanche, lorsque quelque chose ne se déroule pas exactement comme prévu, il va trouver un responsable pour justifier une situation difficile ou inconfortable.

En réalité, le seul responsable de nos actes et de nos paroles, c’est nous-même. Et c’est ce que le karma ou la réalité derrière le karma essaye de nous dire.

Karma individuel :
La plupart des gens jugent trop la vie dans son aspect prfane et ne voient pas l’épreuve initiatique. Le grand but de notre incarnation sur Terre est de se libérer du karma que nous portons ou que nous répétons, voire même que nous créons encore. 

Le Karma implique des épreuves « punitions » que l’âme doit dépasser pour se perfectionner, atteindre l’équilibre. Le Karma est une chance d’évoluer. Il peut s’interpréter et se vivre positivement. Karma se traduit par « action », « acte » et « conséquence ». Il suppose notre responsabilité dans ce que nous choisissons de répéter, de vivre, de subir ou de pardonner pour libérer. 

Le mauvais karma s’installe lorsque l’on s’éloigne de notre chemin de vie, et non pas lorsqu’on a un mauvais comportement par rapport à la société. C’est à partir des mauvaises décisions que nous prenons, influencées par nos peurs, l’entourage, le mental qui analyse trop, légo…

Karma mûr, individuel des vies passées:        Depuis toutes nos incarnations à notre vie aujourd’hui, nous cumulons donc ce Karma si nous ne le guérisson pas, il se représentera de la même manière dans une autre vie, car le fait de le nier ne guérit pas nos blessures. Quand la charge émotionnelle d’un évènement dd’une vie passée est trop forte pour être digérée et acceptée, elle s’imprime dans l’âme et se répercute de vies en vies sous forme d’empreinte mémorielle dans les celluless de notre corps. Les blessures fixées au plus profond de notre Etre conditionne certains comportements et évènements futurs, de vie en vie. D’incarnation en incarnation je traine ainsi ces mémoires karmiques jusqu’à ce qu’un jour j’ose affronter cette souffrance pour la mettre à jour et la libérer.

Karma familial :
Ce sont les pensées, les comportements, actions et traumatismes de notre famille et nos ancêtres qui impactent notre Karma individuel et toutes nos générations, toute notre lignée.

Une ou plusieurs personnes de notre famille est concernée par la même problématique que nous.  Quel que soit les problématiques répétitives dans une famille, elle commence par être individuelle, cependant, si la situation n’est pas nettoyée d’un point de vue Karmique, les descendants de la même lignée risquent de se retrouver dans la même situation afin de payer la dette d’un ascendant. (Sentimentale, maladie, colère, alcool…)